Documents to Archives of the Kingdom to Namur.

 

Sart Eustache (Biesme) p.33, Belgian township history.

In 1570 the forge and the hammer passed to Pierre le Sire that restored them and made build a castle. Downward His (in particular his François sound who had received tea lordship of Gougnies of tea Archduke Albert Isabelle and had been ennobles July 29, 1605) remained masters of forges.

 

January 1602: Notary Pasquet P. Marbais (Brabant) Archives of the Franc-Waret castle.

"Seusuit le mesurage fait par Claude Meis, mesureur sermenté au Roy, de la maison et touttes ses appartenantes de la cense que lon dit le loup au territoir de Mabsoulx (Marbisoulx) Seignorie de Marbais, appartenants a Pierre Le Sire, mesuré au mois de janvier XVe. LXVÿ. Liege, à la verge de Gosée qui est XV pieds une quart pied de nar. comme il sensuit. Première les preit paischis maison court et pasturage jardin et bosquet.

Laditte maison court closiere et toutte lentreprinse joindant de forcevia et de vent au chemin le Seigneur de Wavre à Jean Leinette tient --- trois mesures. Plus avant.

                                                 La Roye des Cleids pour ledit an.

Première une piece  de terre sur la campagne de benwiere de la chausie joindant de Wavre au chernage sacré de forcevia au remanant Franchoy Mathy de bise aux dits sacré damon  a Philibert de Marbais tient. --- deux mesures  XXVÿ verges. Ainsy fait jour et au devandit tesmoings signé C. Meys, plus bas, collation faitte a son original signée comme deSous et trouve la pnte. copie y concorder par moy signé J. De FoSsé nore. (noter) admis 1602 Il est ainsy audt. mesurage tient.                                           Signé noter   P.Pasquet"

 

Archives of the correspondence of the Provincial Council of Namur.

22 March 1629 p.24s, G. Burlen, conductor Bouvignes of, advertising François le Sire of pensions affected one tea lordship of Gougnies that hey had acquired by engagement.

26 November 1652 p.32, Request for moderation of pension presented by François le Sire, Lord of Gougnies for has pension of 100 florins.

20 July 1655, Will of Lesire Marie Ange (notaries Archives).

 

The Old Châtelet p.79 - 1986, Belgian township history.

15 February 1594: The "sieur de Marotte" acquired of François le Sire two piece of meadows. To called "Meadow Chabot" and tea other "Tea Galloperie" and tea same day exchanged "Meadow Chabots" against "Gardens of Monceau" with has stall, and has caesura (appendix), each having returned his free piece. Item, an orchard joining to the mill acquired the township of Bouffioulx.

 

Archives of the castle of Sart Eustache (High court of Gerpinnes)

Administrators: Sire d'Hanzinne (Florennes) prov.Namur & Sire de Gougnies prov.Hainaut

31 May 1660, p.30 - 148 - 148. Origin of the good: family of Bruges.

Seated pension Engagement on possessions of Mr. Cocq by Guillaume de Sire, Lord Gougnies of in favour Jean de Bruges, wood of ash and forges to Biesme in presence of Maria Tayenne, his wife,

24 December 1663, p.37 - 209 - 209, sale of a pension wagered, act 542.

"Nous Thomas Léonard, mayeur et échevin et François Toussaint, Ogier Lotte et Jan le Parmentier aussy tous échevins de la cour de Justice de Hanzinne, le 24 décembre de l'an de grâce 1663 comparrirent en qualité de notaire faisant fonction. François Guillaume de Gougnies et la Dame Maria Tahienne en qualité de procureur et Antoine du Bois requérant pour le Jan de Bruges pour la cense et et bois. Le 10 mai 1660 par devant moy Notaire faisant fonction comparurent François Guillaume de Sire, seigneur de Gougnies et Dame Marie Tahienne sa compagne lesquels ont ..…?..… transportés comme par ……?……au Jan de Bruges, les biens et …....?……… cent florins de rente qu'ils ont …..?……. et contrepasser sur les biens de feu Jean Mre Cocq, mollon, tant de la courte de justice que Gerpinnes et ce jour ……?…… de Bruges en …….?…… au moins d'une somme de 1.300 florins parvenant toutes courtes et Justice qu'il appartiendra au Seigneur de Gougnies et sa compagne oblige, tous et quelconques leurs biens ……?…… cent florins de rente."

In 1665, Jean Desmaret, first Lord of Sart Eustache, bought to the family de Sire, the kid complex industrial and various earths.

22 November 1723, p.34 - 183: Management of possessions de Sire's family.

De Sire Pierre François, rider Lord of Gougnies, to help of Maria Tayenne his district attorney, in favour of Dennis Grosjean, the good received in inheritance April 29, 1717 of Guillaume Defraire and Joseph his cousin, against payment of a pension for a price of 4 florins and half as denier bidder and of 4 florins ten coins as denier capitals.                                                    Makes by Hiérofne Ghobert.

 

Archives of the correspondence of the Provincial Council of Namur.

17 January 1727, p.99 Request to get moderation of pension presented by Martin le Sire, farmer of the Tombieu to Fleurus.

9 April 1728, p.100 Tea attorney general makes year investigating one tea good founded of has followed instituted by tea general conductor against Martin le Sire, mayor of Fleurus that had fished in lays of this city and cuts of tea woods of tea domain.

21 July 1729, p100 Pierre François Desire, Lord of Gougnies, asks for the authorization to rebuild his forges. Favourable opinion of the attorney general.

18 October 1736, p106. Martin le Sire, farmer Fleurus to, asks for the moderation of the pension.

28 November 1755 - Will 312 - Notary Pasquet (notaries Archives)

Lesire Martin, mayor of tea city of Fleurus and resides there, and Mauchet Jeanne his marries, concerning possessions in Brabant and in tea county of Namur. Will in favour of the last surviving been able to for lack of his children.

3 January 1769, p.158. Duties and sessions of the attorney general concerning

                Jean-François le Sire (°4.10.1704) and François le Sire (54).

7 February 1770 - Will of Lesire Marie, widow of Leberger Adrien. (Notaries archives)

8 October 1772 - N° 376 - Archives of families - Desire.

        Letter addressed to de Sire Jean-CharlesGougnies 2.3.1713, + Nivelles 22.12.1793)

"A Monsieur le chevalier de Sire de Gougnies, colonel au service de s: m: c:

présentement à Nivelles                                                                Mons, le 8 octobre 1772

                    Jaÿ vecû la perquisition de Dinant mais il faut quelle soit legalisée si ca reporte celle de chastret n'est pas ancore activée. Jaÿ recu votre derniere cher oncle, il y a quelque jours par laquelle vous me recommandé d'être en garde contre le Sr. Bertaud qui à la fin a change de preuve de genealogie en prenant une autre descende pour parvenir aux biens des Paul et Brassart, en consequence de cette preuve signée de trois bons avocats, dailleurs approuvée par mr Sibille, et de la requette quil avait presente au conseil a ma charge pour ravoir les titres et papiers regardant les Pauls et Godinards pour les acquits et patimoines. Dieux nommé, il a fallu condescendre a la demande pour ne point me mettre dans le cas de soutenir a faut : un procet quil intentat cest pourquoÿ jaÿ passé une transaction avec lui pour eviter toute difficulté. Cette maison se passera un peu avant la noël, je ferais ma vendre des effet durant le recours les dénouements sont afficher par avis de mon avocat. Jaÿ dû lui laisser suivre les papiers quil rappelle a juste titre prouvé : et la maison de Jurbise sur laquelle il a fait aussi une plainte proprietaire contre la famille de Desire et contre les Canderlier. Seulement pour les biens de ces trois chefs de Brassart, Paul et Godinart, étant cessionnaire de ces trois actions, mais neamoins il ne demande rien des Lebruns, ni les acquits qui ont ete fait par les Lebruns, mais bien la moitié des conquets fait avec Nicolas Paul et je pense quil doit vous revenir aussi par tete quelque chose. Des conquets fait par Nicolas Paul qui a épousé la Cambier etant du sang de Lebrun. Voilà a peu près tout ce que javais a vous dire de cet article tellement que vous resté toujours a Jurbise, en possession des biens qui vous regarde. Jaÿ trouvé avec Naudrovembourg six bonnier de terres labourables, qu'une Marie Lebrun veuve de Gille le Tellier avait reunit par bail a un Lensier et nous avons trouvé aussi que les parties subsistants dans le castulaire d'Obechies, quelle les possedait a titre de sa generation en histe Hugues Godimard. La represente nous ne seavons a quelle ancore, voilà pourquoÿ il conviendrait que vous escriviez a Gougnies pour seavoir dans la genealogie des Lebruns qui était cette Marie Lebrun qui avait epousé Gille le Tellier, voilà plusieurs perquisitions que je fais a ce sujet. Jaÿ etes voir un certain Jouclet prêtre qui a la genealogie des Lebruns, et je ne la trouve pas. Dans mes memoires que jaÿ recueillis, des papiers volants dont jaÿ commencé la genealogie, il se trouve que Marie Lebrun a epousé un Delvaut, cette Marie selon mon mémoire était fille de Philippe Lebrun et Michel le Tellier. Ce Philippe avait un frere Jean Lebrun qui a epousé une Dupuÿ en premiere noce d'ou descend Marie Lebrun qui a epousé Etienne mag Donalde. Voilà tout ce que je puis decouvrir et ne seais lequel des deux peut avoir eut deux maris. Voici un petit craions que je vous anvoie, je ne le presente pas comme absolument juste etant des extraits des papiers volants. Je ne pense pas que vous auré aucun procet pour cequi vous reviendra, celui de Jurbise intenté par les Canderliers sera finis par laccord fait avec le dit Bertaux pour la maison seulement de Jurbise puisque nous repondrons a la plainte que nous renoncons a cette partie seulement et quil na qua se debrouillé avec le dit Bertaux. Nous maintenant dans tous les droits des biens de Lebrun et conquets fait pour la moitier, mes affaires sont toujours au memes point. Si je vois que le procet ne tourne pas bien, je proposerais accomendement je huis.

                    Joubliais de vous dire que les papiers cités a Bertaut sont sous caution et de le reproduire au besoin et de prendre fait et cause  pour moi dans la recherche. Tout est bien et tout le monde chez nous a Stave attendent la foire de mes freres. Je vais partir pour Stave, jembrasse mes freres, mes tantes, cousin et cousines.          Votre tres  h: o: s:  De Sire ….."

 

Notaries' archives

15 June 1774- Wills: le Sire Jean Mathieu °20.9.1718 & Marie Catherine °1.5.1721 not. Avés

17 November 1789 & 8 March 1790 - Desire Bernard Alexis Joseph, (°Stave 30.3.1732)

Lieutenant colonel, governor of the room of Castel (Léon Oasis la valée d'Aran with Louise philippine Jos. de Rosée) - Lelièvre notary.

28 March 1809 - Lesire Marie Thérése & François Jos. Lomba to Marchin (respectful acts).

 

Patronymics - Register of the population of 1866

Drawer N° 12 - Desire Jeanne marries Mr. (vol.38 fol.3), been born to Tendu France the

                7.4.1816, street Ditches Decorated with flowers N° 3 to Namur.

                Desire Catherine widowed Mignon (vol.78 fol.355), been born to Flawinne the 23

                May 1811 street Saint Cross-country N° 2 to Namur (small sisters of poor).

Drawer N° 25 - Widow Lessire Jean-Baptiste - Massaux Marie Thérése (vol.36 fol.42), been born to Malonne June 11, 1844, street Market to the hay N° 19 to Namur.

                Children: Edouard Jos. °Malonne 10.3.1868, Léon Constant J. °Malonne 6.6.1871

 

Home page                              Origin of the "le Sire"